Actu Giro

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Mar 13 Mai - 17:57

Le Team CSC a perdu hier sur les routes siciliennes deux de ses piliers, en l'occurrence les Australiens Bradley McGee et Stuart O'Grady. Les deux hommes, qui pouvaient espérer briguer des victoires d'étapes dans les jours à venir, ont été impliqués dans les nombreuses chutes qui ont marqué la deuxième étape. Bradley McGee a aussitôt été contraint à l'abandon, victime d'une fracture de la clavicule. De son côté, Stuart O'Grady est remonté en selle mais a franchi la ligne avec un débours de huit minutes sur le peloton. A l'arrivée, les radios ont révélé un diagnostic identique à celui de son
compatriote et coéquipier : fracture de la clavicule. Une journée galère pour le Team CSC, qui a également perdu le Maillot Blanc de meilleur jeune, Chris-Anker Sörensen n'ayant pu regagner le peloton après être tombé lui aussi.

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Nombre de messages : 15954
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mark Cavendish

Message par Rémi le Mar 13 Mai - 20:21

Après trois journées insulaires, la Sicile se trouve ce matin dans le dos des coureurs du 91ème Tour d'Italie. Hier soir, la caravane rose a débarqué sur la péninsule italienne pour y débuter la remontée de la botte. Une longue procession qui mènera les concurrents jusque dans les Dolomites d'ici une dizaine de jours. Pour l'heure, le terrain demeure plat, bien qu'accidenté. On ne s'ennuie pas une seconde sur les routes du Giro, et même si la quatrième étape s'annonce un tantinet moins passionnante que les précédentes, la série d'arrivées en côtes qui se succéderont le restant de la semaine a de quoi ravir les tifosi, qui prennent leur mal en patience dans une longue étape en terres calabraises, tracée entre Pizzo Calabro et Catanzaro-Lungomare (183 km). On passe d'une mer à l'autre aujourd'hui, via des routes sympathiquement escarpées.

A vrai dire, il y a une première difficulté digne d'une étape de moyenne montagne à aborder dans un tout premier temps. Le Passo di Pietra Spada, un col de 8,7 kilomètres à 3,9 %, culmine à 1353 mètres d'altitude. Il est situé après 64 kilomètres de course, ce qui a de quoi mettre de l'animation dans les rangs du peloton. Or un homme va prendre tout le monde à contre-pied en plaçant un démarrage déraisonné dès le départ. Il faut un brin de folie pour se lancer aussi tôt dans la bataille, mais le coureur en question présente des arguments en sa faveur. Cet attaquant matinal n'est autre que Rik Verbrugghe (Cofidis), un rouleur belge très à l'aise dans ce genre de tentative que d'aucuns considéreront vouée à l'échec. A 33 ans, le Wallon a bien l'intention de mettre un terme à deux années de disette, son dernier succès ayant été acquis au Giro.

En 2006 en effet, Rik Verbrugghe était venu chercher une victoire d'étape à Saltara. L'ancien vainqueur de la Flèche Wallonne n'a plus rien conquis depuis lors, victime d'une grave chute sur les routes du Tour de France la même année, puis auteur d'une saison laborieuse l'an dernier. Sous un ciel voilé qui déversera quelques gouttes dans la partie finale de l'étape, le Belge pédale donc avec acharnement contre ces mois de carrière volés. Bien entendu, ses espoirs d'atteindre en vainqueur la ligne d'arrivée au terme d'un raid tel que celui-ci sont quasiment vains, mais Rik Verbrugghe se battra jusqu'à la dernière goutte de sueur. Après avoir obtenu jusqu'à dix minutes d'avance, le rouleur cherche à gérer son avantage sur le peloton. Toutefois, le final vers Catanzaro-Lungomare s'annonce difficile, avec une délicate ascension à 20 kilomètres du but.

Une chute massive cisaille le peloton à 800 mètres de la ligne.

Dans ce coin d'Italie, les routes sont toujours escarpées. Aussi, l'asphalte se met à grimper pendant 8 kilomètres à 3,1 % à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Il n'en faut pas plus pour inspirer les équipes des favoris. Craignant peut-être une accélération d'un coureur adverse, la formation LPR Brakes-Ballan prend à nouveau la course à sa charge. Décidément, les coéquipiers de Danilo Di Luca et Paolo Savoldelli ne cachent pas leur jeu en ce début de Tour d'Italie, et agissent comme s'ils devaient défendre le Maillot Rose. Nul ne sait si les coureurs de la modeste formation helvétique parviendront à maintenir ce rythme au quotidien pendant trois semaines. Toujours est-il que plusieurs éléments du peloton souffrent de la brusque accélération du paquet dans ce faux-plat interminable, ce qui provoque la scission du groupe en deux entités.

Rik Verbrugghe est lui aussi à sec. Après une cavalcade solitaire de 160 kilomètres, le Wallon coince. La côte est de trop et il est repris avant de basculer au sommet sur la mer et la cité de Catanzaro-Lungomare. En patrons, les LPR Brakes-Ballan poursuivent leur course en tête de groupe, mais plusieurs coureurs décrochés finissent par réintégrer le gros du paquet, au sein duquel figurent encore l'ensemble des sprinters. La quatrième étape du Tour d'Italie s'achemine ainsi vers une nouvelle arrivée au sprint, aucun des favoris n'ayant eu cette fois à pâtir d'une mauvaise chute. Pourtant, une gamelle collective
va marquer les esprits dans le dernier kilomètre. Déséquilibré à 800 mètres de la ligne, le Belge Nick Nuyens (Cofidis) est projeté face contre terre. Et c'est un fracas monumental qui s'abat dans son dos, cisaillant le peloton.

Tandis que les machines s'amoncellent les unes sur les autres, une douzaine de concurrents sont passés à travers les gouttes. Les sprinters, tous dans le coup, vont s'expliquer en petit comité. Erik Zabel (Team Milram) est présent mais il est trop juste et débordé par deux hommes au coude à coude, l'Italien Daniele Bennati (Liquigas) et le jeune britannique Mark Cavendish (High Road). Sprinter au talent incommensurable, ce dernier parvient à faire la différence dans les derniers mètres pour enlever à 21 ans sa première victoire d'étape dans un Grand Tour. Un succès qui en appelle bien d'autres dans les mois et années à venir. En dépit de la chute, tout le peloton est classé dans le même temps. L'Italien Franco Pellizotti (Liquigas) conserve ainsi son Maillot Rose de leader sans avoir tremblé le moins du monde aujourd'hui.

Demain mercredi, la cinquième étape se disputera entre Belvedere Maritimo et Contursi Terme (170 km).

Classement 4ème étape :

1. Mark Cavendish (GBR, High Road) les 187 km en 4h49'09" (37,6 km/h)
2. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) m.t.
3. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) m.t.
4. Assan Bazayev (KAZ, Astana) m.t.
5. Mirco Lorenzetto (ITA, Lampre) m.t.
6. Erik Zabel (ALL, Team Milram) m.t.
7. Robbie McEwen (AUS, Silence-Lotto) m.t.
8. Tony Martin (ALL, High Road) m.t.
9. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) m.t.
10. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.

Classement général :

1. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) en 16h41'26"
2. Christian Vande Velde (USA, Slipstream Chipotle-H30) à 1 sec.
3. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 7 sec.
4. Morris Possoni (ITA, High Road) à 8 sec.
5. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
6. Nicki Sorensen (DAN, Team CSC) à 17 sec.
7. Kanstantsin Siutsou (BLR, High Road) à 18 sec.
8. Paolo Savoldelli (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 19 sec.
9. Andrea Noe (ITA, Liquigas) à 22 sec.
10. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) à 24 sec.

Classement par points :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 45 pt
2. Mark Cavendish (GBR, High Road) 32 pt
3. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 30 pt
4. Riccardo Riccò (ITA, Saunier Duval-Scott) 25 pt
5. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) 24 pt
6. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 20 pt
7. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) 16 pt
8. Danilo Hondo (ALL, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli) 16 pt
9. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) 16 pt
10. Jérémy Roy (FRA, Française des Jeux) 16 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 9 pt
2. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
3. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
4. Rik Verbrugghe (BEL, Cofidis) 3 pt
5. Félix Cardenas (COL, Barloworld) 3 pt
6. Jérémy Roy (FRA, Française des Jeux) 2 pt
7. Fortunato Baliani (ITA, CSF Group-Navigare) 1 pt
8. Kevin Seeldraeyers (BEL, Quick Step) 1 pt

Classement des jeunes :

1. Morris Possoni (ITA, High Road) en 16h41'34"
2. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
3. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 25 sec.
4. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team CSC) à 36 sec.
5. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 51 sec.
6. Simon Spilak (SLO, Lampre) à 1'02"
7. Eros Capecchi (ITA, Saunier Duval-Scott) à 1'05"
8. Matthew Lloyd (AUS, Silence-Lotto) à 1'11"
9. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) m.t.
10. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 1'31 "

Classement par équipes :

1. Liquigas (ITA) en 49h11'24"
2. LPR Brakes-Ballan (SUI) à 11 sec.
3. Astana (LUX) à 30 sec.
4. High Road (USA) à 31 sec.
5. Barloworld (GBR) à 37 sec.
6. Saunier Duval-Scott (ESP) à 53 sec.
7. Team CSC (DAN) à 56 sec.
8. Quick Step (BEL) à 1'09"
9. Caisse d'Epargne (ESP) à 1'11"
10. Silence-Lotto (BEL) à 1'21"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Mer 14 Mai - 19:12

Sous un ciel voilé annonçant de nouvelles averses, les visages sont plus soucieux qu'à l'accoutumée ce matin, au départ de la cinquième étape du Giro. C'est que les choses sérieuses commencent tout doucement, dans cette première semaine de course à l'attention des puncheurs. Aujourd'hui, le peloton quitte Belvedere Maritimo et la Calabre pour rallier Contursi Terme et la Cantabrie (203 km). Evidemment, dans ce coin de l'Italie, les routes demeurent encaissées et le passage d'une province à l'autre ne se fait que par-delà des difficultés topographiques. L'étape du jour ne sera pas une partie de plaisir, et son arrivée en côte annonce une nouvelle confrontation entre les favoris. Bien entendu, ce n'est pas ici que se jouera le Tour d'Italie, mais il conviendra de perdre le moins de temps possible sur les candidats au Maillot Rose.

Les favoris sont vivement sollicités en ce début de Giro. On ne gagne pas un Grand Tour sur ce genre d'arrivée en bosse, mais seconde après seconde, la note peut s'élever rapidement d'ici aux Dolomites. Les organisateurs jouent décidément avec les nerfs des prétendants au succès final, qui s'élancent donc concentrés dans la cinquième étape, sous une voûte grise et menaçante. Aussi, pour se libérer d'un poids trop pesant, les favoris s'entendent sur un point : laisser une échappée mener la danse le plus tôt possible. Dans un début d'étape nerveux, ils sont cinq à se présenter en tête après 17 kilomètres parcourus. On y retrouve Pavel Brutt (Tinkoff Credit Systems), Johannes Fröhlinger (Gerolsteiner), Luis-Felipe Laverde (CSF Group-Navigare), David Millar (Slipstream Chipotle-H30) et Francisco Perez (Caisse d'Epargne).

C'est l'échappée du jour, bâtie autour de coureurs solides, capables d'allier leurs expériences pour aboutir à une jolie performance. Sur les routes scabreuses du sud de l'Italie, les cinq échappés matinaux commencent à amasser les minutes d'avance. Le groupe dispose de sérieux rouleurs, ce qui lui permet de distancer le peloton. L'écart grimpe, grimpe, grimpe encore, jusqu'à 85 kilomètres de l'arrivée, où il finit par atteindre 9'10". Il est alors temps pour les équipes des favoris d'œuvrer à la poursuite des cinq fugitifs. Sous les averses intermittentes, la formation Liquigas du Maillot Rose Franco Pellizotti assure seule la chasse, recevant bientôt le soutien de l'équipe LPR Brakes-Ballan de Danilo Di Luca et Paolo Savoldelli. Mais l'écart ne diminue pas suffisamment pour permettre au peloton d'inquiéter les cinq hommes de tête.

David Millar brise sa chaîne et envoie valdinguer son vélo.

Les favoris ont seulement omis un élément. En raison de l'arrivée en côte à Contursi Terme, où une ascension de 3 kilomètres à 5,5 % attend les coureurs jusqu'à la ligne blanche, les équipes de sprinters se placent en marge des débats. Et forcément, ça va moins vite lorsqu'il s'agit de rentrer sur les attaquants du matin. Unis jusqu'au pied de la bosse finale, le Russe Pavel Brutt, l'Allemand Johannes Fröhlinger, le Colombien Luis-Felipe Laverde, le Britannique David Millar et l'Espagnol Francisco Perez vont donc se présenter à Contursi Terme avec la certitude de se disputer la victoire d'étape. Pour obtenir le Maillot Rose, il faudra repasser, aucun des cinq hommes de tête n'étant classé sous la barre des deux minutes au classement général. Seule la victoire comptera donc aujourd'hui entre les cinq héros de l'étape du jour.

Or, au terme d'une fugue de 186 kilomètres, le final va offrir un dénouement cruel pour l'un des cinq échappés. En vue de la flamme rouge, c'est Pavel Brutt qui déclenche la bagarre. Le Russe démarre sous les yeux de ses adversaires. Vigilant, David Millar réagit aussitôt. Mais son coup de pédale est si brutal qu'il tend brusquement les maillons de sa chaîne. Celle-ci ne supporte pas cette soudaine tension et se brise aussi sec, manquant de faire passer le coureur par-dessus son guidon. L'incident se passe en un dixième de seconde mais il n'en faut pas davantage à David Millar pour comprendre le drame qui se joue sous ses pieds. Démuni, le champion de Grande-Bretagne bondit de sa machine et envoie, de rage, son vélo valdinguer de l'autre côté des balustrades. Trahi par un maillon faible, Millar est laissé sur le bas-côté par ses anciens compagnons d'échappée.

Nul ne saura jamais si le Britannique aurait été en mesure d'accompagner le démarrage de Pavel Brutt. Toujours est-il que le jeune russe ne se relève plus. Au terme d'un interminable dernier kilomètre, l'attaquant est récompensé par la victoire d'étape. A bout, il trouve tout juste la force de lever un poing au ciel avant de s'affaisser sur son cintre. Dans le peloton, en l'absence de l'appât du gain suscité par une victoire d'étape, la bagarre entre les favoris est remise à plus tard. Le Toscan Paolo Bettini (Quick Step) règle le groupe 31 secondes après l'arrivée de Pavel Brutt. Mais Franco Pellizotti conclut l'étape dans le sillage du champion du monde, préservant avec une aisance bienséante le Maillot Rose de leader, son avantage sur les autres favoris du Tour d'Italie étant maintenu au terme d'une étape sans modification au classement général.

Demain jeudi, la sixième étape se disputera entre Potenza et Peschici (232 km).

Classement 5ème étape :

1. Pavel Brutt (RUS, Tinkoff Credit Systems) les 203 km en 5h04'52"
2. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) à 4 sec.
3. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) à 10 sec.
4. Francisco Perez (ESP, Caisse d'Epargne) à 25 sec.
5. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) à 31 sec.
6. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) m.t.
7. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) m.t.
8. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) m.t.
9. Jussi Veikkanen (FIN, Française des Jeux) m.t.
10. Alberto Contador (ESP, Astana) m.t.

Classement général :

1. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) en 21h46'49"
2. Christian Vande Velde (USA, Slipstream Chipotle-H30) à 1 sec.
3. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 7 sec.
4. Morris Possoni (ITA, High Road) à 8 sec.
5. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
6. Nicki Sorensen (DAN, Team CSC) à 17 sec.
7. Kanstantsin Siutsou (BLR, High Road) à 18 sec.
8. Paolo Savoldelli (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 19 sec.
9. Andrea Noe (ITA, Liquigas) à 22 sec.
10. Enrico Gasparotto (ITA, Barloworld) à 25 sec.

Classement par points :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 46 pt
2. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) 34 pt
3. Pavel Brutt (RUS, Tinkoff Credit Systems) 33 pt
4. Mark Cavendish (GBR, High Road) 32 pt
5. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 30 pt
6. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) 26 pt
7. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) 24 pt
8. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) 22 pt
9. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 20 pt
10. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) 19 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 9 pt
2. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
3. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) 3 pt
4. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
5. Rik Verbrugghe (BEL, Cofidis) 3 pt
6. Félix Cardenas (COL, Barloworld) 3 pt
7. Francisco Perez (ESP, Caisse d'Epargne) 2 pt
8. Jérémy Roy (FRA, Française des Jeux) 2 pt
9. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) 1 pt
10. Fortunato Baliani (ITA, CSF Group-Navigare) 1 pt

Classement des jeunes :

1. Morris Possoni (ITA, High Road) en 21h46'57"
2. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
3. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 25 sec.
4. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team CSC) à 36 sec.
5. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 51 sec.
6. Simon Spilak (SLO, Lampre) à 1'02"
7. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) à 1'11"
8. Matthew Lloyd (AUS, Silence-Lotto) m.t.
9. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) à 1'13"
10. Eros Capecchi (ITA, Saunier Duval-Scott) à 1'27"

Classement par équipes :

1. Liquigas (ITA) en 64h27'33"
2. LPR Brakes-Ballan (SUI) à 11 sec.
3. Astana (LUX) à 30 sec.
4. High Road (USA) à 31 sec.
5. Barloworld (GBR) à 37 sec.
6. Saunier Duval-Scott (ESP) à 53 sec.
7. Team CSC (DAN) à 56 sec.
8. Tinkoff Credit Systems (ITA) à 1'03"
9. Caisse d'Epargne (ESP) à 1'05"
10. Quick Step (BEL) à 1'09"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Jeu 15 Mai - 18:56

Il y a un début de polémique ce matin au départ de la sixième étape du Tour d'Italie. Par tradition, les querelles font partie du paysage du Giro. La course transpose les coureurs transalpins qui, c'est bien connu, ont le sang chaud. Alors, un petit écart suffit pour échauder les personnalités. Hier soir, le porteur du Maillot Rose Franco Pellizotti (Liquigas) s'est révolté contre l'absence de soutien des autres formations dans la poursuite des échappés matinaux. Il a vivement critiqué l'attitude de l'équipe Quick Step de Paolo Bettini, favorite à la victoire d'étape et finalement privée de succès pour une poignée de secondes en raison de sa passivité au cours de l'étape. Les nerfs sont à vifs. L'équipe Liquigas ne pourra pas abattre un tel travail au quotidien. Elle le sait et Franco Pellizotti comprend que sa vie en rose n'est plus qu'une question d'heures.

Pour apaiser les tensions, l'organisation du Giro fait un geste en acceptant de réduire une sixième étape infernale programmée sur 265 kilomètres ! De la folie pure pour un Grand Tour, d'autant plus que les organisateurs prévoyaient, une fois passée la ligne d'arrivée, de faire parcourir une boucle supplémentaire de 33,4 kilomètres aux concurrents. Cette partie superflue est donc supprimée ce matin. L'étape reliera bel et bien Potenza, en Lucanie, à Peschici, dans les Pouilles, mais via un itinéraire de 231,6 kilomètres. Cette annonce a pour effet de redonner le sourire au peloton, sous un temps splendide enfin retrouvé. Mais pour Pellizotti et les siens, il est impensable de voir se répéter le scénario de l'étape d'hier. Si une échappée s'en va, elle ira jusqu'au bout. La décision est prise d'abandonner le Maillot Rose... dans l'espoir de le retrouver plus tard.

Les attaquants ne le savent donc pas encore, mais c'est une double quête qui s'offre à eux aujourd'hui, avec en jeu une victoire d'étape et la première place du classement général. Les candidats sont nombreux. Douze hommes s'échappent au 53ème kilomètre : Magnus Backstedt (Slipstream Chipotle-H30), Francesco Gavazzi (Lampre), Maxim Iglinskiy (Astana), Jason McCartney (Team CSC), René Mandri (Ag2r La Mondiale), Paul Martens (Rabobank), Daniele Nardello (Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli), Alan Perez (Euskaltel-Euskadi), Matteo Priamo (CSF Group-Navigare), Matthias Russ (Gerolsteiner), Nikolay Trusov (Tinkoff Credit Systems) et Giovanni Visconti (Quick Step). Malheureusement, l'échappée va rapidement être réduite à onze unités, après une lourde chute de René Mandri, l'initiateur de la fugue, contraint à l'abandon.

Giovanni Vicsonti grappille son retard et s'empare du Maillot Rose.

A travers les Pouilles et son promontoire dévasté l'été dernier par des incendies, les onze attaquants du jour commencent alors un périple qui les mènera loin. La plupart des échappés sont relégués à de nombreuses minutes de la tête du classement général, mais deux hommes sont annoncés comme les éventuels successeurs de Franco Pellizotti. L'Allemand Matthias Russ occupe la pôle position, talonné par le champion d'Italie Giovanni Visconti à 13 secondes. Les autres évoluent déjà trop loin. Gardant des vues sur le Maillot Rose tout au long de la journée, Giovanni Visconti s'attache à amasser quelques secondes de bonification, espérant pouvoir faire la différence sur ses adversaires dans le final de l'étape, qui s'achèvera sur une ascension tortueuse de 1,3 kilomètres à 6,6 %, dont 800 derniers mètres rigoureux à 10 %.

Au fil des kilomètres, il devient évident que la victoire d'étape et le Maillot Rose se joueront entre les onze échappés. L'écart atteint 15'50" à 70 kilomètres de l'arrivée, les équipes tardant à engager la poursuite. L'équipe Liquigas perdra ce soir la tête du classement général mais ne perdra pas la face, elle qui s'était promis de ne pas céder cette fois. L'occasion est donc bénie pour les onze membres de la bonne échappée, appelés à se départager à l'approche de la sauvage côte adriatique. L'air du large inspire Matteo Priamo, qui décide de rompre l'harmonie du groupe de tête à 10 kilomètres de l'arrivée. L'Italien démarre, très vite rejoint par l'Espagnol Alan Perez. De son côté, Giovanni Visconti tente bien de suivre le mouvement, mais il est flanqué de Matthias Russ, avec lequel il dispute l'obtention du Maillot Rose de leader du Tour d'Italie.

Dès lors, les deux derniers attaquants s'avancent ensemble vers la côte finale, dénichée dans les rues de Peschici. Là, Alan Perez cesse de collaborer. Matteo Priamo effectue donc toute la montée en tête, accélérant progressivement l'allure pour finalement asphyxier son dernier compagnon d'échappée et finir l'étape en vainqueur. A l'échelon inférieur, le champion d'Italie Giovanni Visconti parvient lui aussi à se dégager. Il grappille à Matthias Russ les sept secondes qui lui faisaient encore défaut au classement général pour venir chercher in extremis le Maillot Rose de leader. C'est décidément la fête aux Italiens aujourd'hui ! Pour voir arriver le peloton, groupé et donc sans conséquence pour les favoris, il faudra attendre 11'33". Franco Pellizotti cède la tête du classement général mais conserve son avance sur les autres favoris.

Demain vendredi, la septième étape se disputera en moyenne montagne entre Vasto et Pescocostanzo (180 km).

Classement 6ème étape :

1. Matteo Priamo (ITA, CSF Group-Navigare) les 231,6 km en 5h24'49" (42,8 km/h)
2. Alan Perez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 9 sec.
3. Nikolay Trusov (RUS, Tinkoff Credit Systems) à 27 sec.
4. Paul Martens (ALL, Rabobank) à 31 sec.
5. Maxim Iglinsky (KAZ, Astana) à 32 sec.
6. Daniele Nardello (ITA, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli) à 36 sec.
7. Franceso Gavazzi (ITA, Lampre) à 40 sec.
8. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) m.t.
9. Magnus Backstedt (SUE, Slipstream Chipotle-H30) à 43 sec.
10. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 47 sec.

Classement général :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 27h14'04"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) m.t.
3. Daniele Nardello (ITA, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli) à 1'22"
4. Alan Perez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 4'42
5. Francesco Gavazzi (ITA, Lampre) à 5'34"
6. Matteo Priamo (ITA, CSF Group-Navigare) m.t.
7. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) à 9'08"
8. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 9'15"
9. Morris Possoni (ITA, High Road) à 9'16"
10. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.

Classement par points :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 50 pt
2. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) 34 pt
3. Pavel Brutt (RUS, Tinkoff Credit Systems) 33 pt
4. Mark Cavendish (GBR, High Road) 32 pt
5. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 30 pt
6. Matteo Priamo (ITA, CSF Group-Navigare) 29 pt
7. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) 26 pt
8. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) 24 pt
9. Alan Perez (ESP, Euskaltel-Euskadi) 22 pt
10. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) 22 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 12 pt
2. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
3. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) 3 pt
4. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
5. Rik Verbrugghe (BEL, Cofidis) 3 pt
6. Félix Cardenas (COL, Barloworld) 3 pt
7. Alexander Efimkin (RUS, Quick Step) 2 pt
8. Francisco Perez (ESP, Caisse d'Epargne) 2 pt
9. Jérémy Roy (FRA, Française des Jeux) 2 pt
10. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) 1 pt

Classement des jeunes :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 27h14'04"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) m.t.
3. Francesco Gavazzi (ITA, Lampre) à 5'34"
4. Morris Possoni (ITA, High Road) à 9'16"
5. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
6. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 9'41"
7. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team CSC) à 9'52"
8. Simon Spilak (SLO, Lampre) à 10'18"
9. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 10'21"
10. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) à 10'27"

Classement par équipes :

1. Astana (LUX) en 81h06'10"
2. Tinkoff Credit Systems (ITA) à 28 sec.
3. CSF Group-Navigare (IRL) à 37 sec.
4. Quick Step (BEL) à 47 sec.
5. Team CSC (DAN) à 57 sec.
6. Lampre (ITA) à 1'01"
7. Gerolsteiner (ALL) à 1'03"
8. Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli (VEN) à 1'49"
9. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 5'25"
10. Rabobank (PBS) à 8'07"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Ven 16 Mai - 18:49

L'Italien Giovanni Visconti (Quick Step) vit un rêve. Porteur du maillot tricolore de champion d'Italie sur les routes du Giro, il s'est emparé hier du Maillot Rose, trois jours après avoir quitté sa Sicile natale. "J'étais particulièrement motivé aujourd'hui, a déclaré un Visconti radieux. On m'avait désigné pour accompagner les coups et tâcher de prendre le Maillot Rose. Mais dans l'échappée, nous étions deux à pouvoir nous en emparer avec Matthias Russ. Dans le final, il est resté collé à mon pneu arrière. Du coup, j'ai dû me concentrer exclusivement sur les six secondes à lui reprendre, au
mépris de la victoire d'étape. J'ai tout donné dans les 350 derniers mètres, les plus durs de ma vie, pour lui prendre un maximum de temps. La chance était avec moi car à l'arrivée, je me suis aperçu que mon pneu était percé mais qu'il avait tenu bon..."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Ven 16 Mai - 18:49

Après plusieurs journées de galère, l'Italien Matteo Priamo (CSF Group-Navigare) a mis fin à la mauvaise fortune en s'adjugeant hier la sixième étape du Giro au terme d'une échappée de 178 kilomètres. "Je n'arrive pas à décrire ma joie, s'est exclamé le coureur à Peschici. C'est mon premier Giro et je ne pensais absolument pas gagner une étape. J'ai bien géré le final, malgré mon manque d'énergie. Je crois que le courage a été déterminant dans cette phase de la course. Je savais que Giovanni Visconti visait le Maillot Rose, si bien que j'en ai profité en attaquant à 10 kilomètres de l'arrivée. J'ai prouvé ma force, alors que j'étais venu ici pour aider l'équipe. Je suis tombé mardi à l'arrivée à Catanzaro Lungomare. Je n'arrivais plus à bouger la jambe et je ne me voyais pas continuer. Cette victoire, je la dédie à Maximiliano Richeze."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Ven 16 Mai - 18:50

Au matin de la première étape de montagne du Tour d'Italie, le vainqueur sortant Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) a souhaité mettre les choses au point en précisant qu'il y avait deux leaders au sein de sa formation. "Paolo Savoldelli n'est pas mon gregario, a indiqué l'Abruzzais. Il est libre de courir comme il le veut et dispose des mêmes possibilités de remporter le Giro que moi. Je ne veux pas que Paolo soit présenté comme l'un de mes équipiers. C'est mon coéquipier et nous luttons chaque jour, lui comme moi, pour arriver en Rose à Milan. Dimanche à Agrigente, Paolo a chassé derrière Joaquin Rodriguez mais c'était dans son but personnel. Je n'ai fait que le suivre, ce n'était pas l'action d'un équipier. Personnelement, le Maillot Rose qui m'intéresse, c'est celui de Milan. Tout ce qui vient avant, les autres peuvent le prendre."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Ven 16 Mai - 18:53

La première semaine de course du Tour d'Italie touche à sa fin, et les mêmes interrogations planent ce matin sur la condition réelle des favoris à la victoire finale. On a déjà aperçu certains d'entre eux depuis le départ sicilien samedi dernier, mais si quelques différences ont pu apparaître entre les prétendants au Maillot Rose, rien n'est encore très défini avant d'aborder le deuxième week-end. Or, voilà qu'une première étape de montagne s'annonce aujourd'hui, dans les Abruzzes, entre Vasto et Perscocostanzo (180 km). Par un temps clément, les grands favoris sont appelés à se découvrir, même si les écarts ne seront pas excessifs dans cette septième journée de course, marquée par trois ascensions de cols et une arrivée en côte. Mais au moins, il est écrit qu'on en saura davantage, ce soir, sur les prétentions des uns et des autres.

Il y a de l'enjeu dans cette étape car, outre la course des favoris, la bagarre pour la victoire d'étape et la lutte pour le port du Maillot Rose sont deux autres batailles en cours. Leader du classement général depuis hier soir, le champion d'Italie Giovanni Visconti (Quick Step) possède suffisamment d'avance pour résister au retour des favoris dans cette première étape montagneuse. Mais son dauphin Matthias Russ (Gerolsteiner) occupe le même temps, ce qui promet un beau duel entre les deux jeunes coureurs. Du coup, ceux qui ne sont ni concernés par un premier rôle au classement général ni par le gain du Maillot Rose ce soir se portent volontaires pour une longue échappée abruzzaise. Et ça fait un paquet de monde, puisque trente-neuf coureurs se détachent de bon matin, dès le 12ème kilomètre d'une course qui démarre sur les chapeaux de roue.

Les plus pressés se nomment Ardila, Baliani, Bazayev, Bertolini, Blaudzun, Bosisio, Camaño, Cardeñas, Cataldo, Cummings, Efimkin, Eltink, Garate, Ghisalberti, Horrach, Huguet, Iglinskiy, Illiano, Irizar, Ivanov, Jégou, Kiryienka, Landaluze, Lastras, Noe, Ongarato, Ordowski, Pate, Pietropolli, Rousseau, Rujano, Savini, Sella, Siutsou, Spilak, Szmyd, Van Den Broeck, Van Huffel et Voigt. Mais le groupe de tête est beaucoup trop imposant pour progresser de la sorte à travers des routes propices aux embuscades. Et sept hommes parviennent à fonder une échappée mieux bâtie : Gabriele Bosisio (LPR Brakes-Ballan), Félix Cardeñas (Barloworld), Joan Horrach (Caisse d'Epargne), Vasil Kiryienka (Tinkoff Credit Systems), Simon Spilak (Lampre), Fortunato Baliani et le porteur du Maillot Vert de meilleur grimpeur Emanuele Sella (CSF Group-Navigare).

Di Luca et Ricco confirment, Contador joue les arbitres.

Il y a donc des coureurs un peu partout sur la septième étape du Tour d'Italie puisque errent entre les sept échappés et le peloton des membres du groupe de tête initial, le peloton s'étant relevé pour accorder jusqu'à 9'30" d'avance aux attaquants. Toutefois, l'entame des premières difficultés ramène progressivement dans le rang chacun des éclaireurs. Le peloton se rapproche de la tête de course mais les échappés tiendront bon. L'un d'entre eux ira chercher la victoire d'étape, et c'est une sélection naturelle qui s'opère dans les dernières ascensions. Spilak d'abord, Baliani et Horrach ensuite, Bosisio et Kiryienka enfin, sont décrochés de l'avant de la course, pour ne plus laisser en tête que Gabriele Bosisio et Emanuele Sella, le grand bénéficiaire de l'étape du jour puisqu'il aura largement consolidé sa place de leader au classement de la montagne.

Les deux rescapés de l'échappée matinale avancent roue dans roue vers la bosse d'arrivée, à Perscocostanzo. Quand soudain, Emanuele Sella est victime d'une crevaison, laquelle l'écarte de la course à la victoire d'étape. Il n'en reste donc plus qu'un pour aller cueillir le succès. Et c'est Gabriele Bosisio qui l'obtient en solitaire, après une fugue de 170 kilomètres. L'équipe LPR signe ici sa première victoire d'étape, et cette pensée met en ébullition le capitaine de route de la formation helvétique, le régional de l'étape Danilo Di Luca. C'est lui, dans l'ascension du Pietransieri (9,2 km à 6,5 %), à moins de 20 kilomètres de l'arrivée, qui déclenche la grande bagarre au cœur du peloton. Trois hommes lui emboîtent le pas : les Italiens Riccardo Ricco et Leonardo Piepoli (Saunier Duval-Scott) et l'Espagnol Alberto Contador (Astana).

C'est le début d'une première explication entre les favoris. Et si Di Luca et Ricco confirment leur présence à ce statut, Contador fait une heureuse apparition avec les meilleurs. Ce n'est pas le cas de Klöden, Leipheimer, Menchov, Pellizotti ou autre Simoni, qui vont céder une cinquantaine de secondes au quatuor royal. Ce n'est évidemment pas la fin du monde, mais voilà qui confirme progressivement Danilo Di Luca et Riccardo Ricco au poste de grands favoris, dans un match que pourrait bien arbitrer Alberto Contador. Le classement général s'en retrouve donc à nouveau chamboulé, mais le champion d'Italie Giovanni Visconti parvient à sauver plus que des meubles aujourd'hui, épaulé comme jamais par son ami Paolo Bettini. Il termine 29ème à 3'52" et ne rend finalement que 1'48" aux premiers favoris, conservant aisément le Maillot Rose.

Demain samedi, la huitième étape reliera Rivisondoli à Tivoli (208 km).

Classement 7ème étape :

1. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) les 176 km en 4h45'51" (37,0 km/h)
2. Vasil Kiryienka (BLR, Tinkoff Credit Systems) à 46 sec.
3. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) à 1'02"
4. Felix Cardeñas (COL, Barloworld) à 1'33"
5. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 2'04"
6. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) m.t.
7. Leonardo Piepoli (ITA, Saunier Duval-Scott) à 2'07"
8. Alberto Contador (ESP, Astana) à 2'10"
9. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) à 2'55"
10. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) m.t.

Classement général :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 32h03'01"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 9 sec.
3. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 5'43"
4. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 7'27"
5. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) à 7'36"
6. Felix Cardeñas (COL, Barloworld) à 7'46"
7. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'53"
8. Daniele Nardello (ITA, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli) m.t.
9. Alberto Contador (ESP, Astana) à 7'56"
10. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) à 8'11"

Classement par points :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 50 pt
2. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) 44 pt
3. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 33 pt
4. Pavel Brutt (RUS, Tinkoff Credit Systems) 33 pt
5. Mark Cavendish (GBR, High Road) 32 pt
6. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 32 pt
7. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 30 pt
8. Matteo Priamo (ITA, CSF Group-Navigare) 29 pt
9. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) 28 pt
10. Johannes Fröhlinger (ALL, Gerolsteiner) 26 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 36 pt
2. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 19 pt
3. Felix Cardeñas (COL, Barloworld) 16 pt
4. Vasil Kiryienka (BLR, Tinkoff Credit Systems) 12 pt
5. Fortunato Baliani (ITA, CSF Group-Navigare) 6 pt
6. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
7. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) 3 pt
8. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
9. Rik Verbrugghe (BEL, Cofidis) 3 pt
10. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 1 pt

Classement des jeunes :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 32h03'01"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 9 sec.
3. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'53"
4. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) à 8'19"
5. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team CSC) à 8'55"
6. Morris Possoni (ITA, High Road) à 9'25"
7. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) à 9'30"
8. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 9'59"
9. Philip Deignan (IRL, Ag2r La Mondiale) à 11'07"
10. Matthew Lloyd (AUS, Silence-Lotto) à 11'20"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Sam 17 Mai - 15:20

C'est l'Abruzzais Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) qui a déclenché la grande bagarre, hier après-midi, sur les pentes du Pietransieri. A moins de 20 kilomètres du but, le vainqueur sortant du Giro a tenu à tester ses adversaires, lesquels ont été réduits à trois noms : Ricco, Contador et Piepoli. "C'est un Giro très tactique, a constaté le champion italien. On l'a encore vu aujourd'hui, avec une échappée de plus de trente coureurs. Plusieurs équipes sont très fortes. Aujourd'hui, nous avons gagné l'étape et pris des secondes importantes à pas mal de coureurs. J'en tire un bilan positif." Après une semaine de compétition, Danilo Di Luca occupe le premier rang des favoris. Il possède 26 secondes d'avance sur Riccardo Ricco, 29 secondes d'avance sur Alberto Contador et 44 secondes d'avance sur Franco Pellizotti.

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Sam 17 Mai - 15:21

Quatre jours après s'être luxé un doigt de la main gauche, l'Italien Riccardo Ricco (Saunier Duval-Scott) a répondu présent hier dans la première étape de montagne du Giro. "On aurait voulu faire mieux avec une belle victoire d'étape mais nous sommes tout de même satisfaits car nous connaissons désormais la hiérarchie de la course, a analysé Riccardo Ricco. Contador prétendait ne pas être bien et nous savons maintenant qu'il faudra faire attention à lui. Je suis assez déçu de sa réaction car il est parti avec nous dans l'attaque mais n'a pas collaboré. Piepoli et moi avons tenté de le faire travailler mais il n'a rien voulu savoir et cela nous a fortement déplu ! Avec Di Luca, par contre, nous avons eu un beau duel. Cette étape m'a mis en confiance et prouve encore que j'ai un atout majeur à mes côtés, Leonardo Piepoli, un incroyable coureur."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Sam 17 Mai - 15:22

C'est en larmes que le porteur du Maillot Vert de meilleur grimpeur Emanuele Sella (CSF Group-Navigare) a franchi la ligne d'arrivée hier soir à Perscocostanzo. Echappé depuis près de 170 kilomètres, l'Italien se sentait les moyens d'aller chercher la victoire d'étape, après avoir largement consolidé son maillot de leader du classement de la montagne. Or une crevaison à 7 kilomètres du but l'a contraint à laisser filer le futur vainqueur de l'étape. "J'ai fait tant d'efforts pour gagner, s'est lamenté un inconsolable Emanuele Sella. J'y ai cru dès le départ. J'étais sûr de pouvoir disputer la victoire d'étape à Gabriele Bosisio jusqu'à cette malchance qui m'est tombée dessus. J'ai été victime d'une crevaison et tout s'est envolé. C'est vrai que j'ai le Maillot Vert de meilleur grimpeur, mais je suis tellement malheureux d'avoir perdu de la sorte."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Riccardo Ricco

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 12:47

La première étape de montagne devait permettre de dessiner progressivement les traits des acteurs de la 91ème édition du Giro. Et cette étape, disputée hier entre Vasto et Perscocostanzo, aura tenu toutes ses promesses. Si les différences enregistrées entre les meilleurs à l'arrivée ne seront pas éliminatoires, elles ont permis de mettre en avant la supériorité de quatre concurrents. Ce n'est pas une surprise, le vainqueur sortant Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) est dans le coup. C'est lui qui a déclenché les grandes manœuvres dans le dernier col, se heurtant toutefois à un duo qui
avait déjà fait des ravages l'an passé. Associés pour le meilleur, Riccardo Ricco et Leonardo Piepoli (Saunier Duval-Scott) ont prouvé hier qu'ils donneront du fil à retordre au champion sortant. Et l'Espagnol Alberto Contador (Astana) a répondu présent à ce premier rendez-vous avec la montagne.

Le raccourci est vite fait. Ce matin, on ne jure plus que par un duel entre le tenant du titre Danilo Di Luca et son jeune challenger Riccardo Ricco, l'Espagnol Alberto Contador étant promu au rang d'arbitre... à défaut de mieux dans l'attente des jours à venir. Les autres, les Klöden, Leipheimer, Menchov, Pellizotti ou autre Simoni, ont montré leurs limites, cédant une cinquantaine de secondes au quatuor majeur dans la dernière difficulté. C'est dire si les enjeux se précisent alors que la course rose s'apprête à boucler sa première semaine de course, une semaine dévouée aux puncheurs, lesquels sont encore à la fête aujourd'hui avec la huitième étape. Sur les routes du Latium, les coureurs doivent relier Rivisondoli à Tivoli (208 km), la course étant à nouveau conclue par une arrivée en côte, pour costauds, de 3,4 kilomètres à 5,4 %.

Le peloton s'élance à un rythme soutenu. La moyenne restera stabilisée autour des 45 km/h tout au long de la journée. Cette vitesse élevée n'empêche pas cinq concurrents de s'échapper au 42ème kilomètre de course. A l'attaque on retrouve les Italiens Fortunato Baliani (CSF Group-Navigare), Daniele Nardello (Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattol) et Alessandro Spezialetti (LPR Brakes-Ballan), l'Australien Adam Hansen (High Road) et le Français Mathieu Perget (Caisse d'Epargne). Réduits à une petite quinzaine d'éléments cette année, les Français se mettent à nouveau en avant par le biais d'une longue échappée, après les fugues en début de semaine de Jérémy Roy et Mickaël Buffaz. Mais cette fois, l'échappée n'ira pas au bout. Le peloton demeure vigilant et n'accorde pas plus de 6'13" d'avance aux cinq hommes de tête.

Piepoli abat de nouveau un travail considérable pour Ricco.

Aux abords de la cité de Rome, le peloton se rapproche donc très vite des cinq éléments partis en éclaireurs. L'écart s'amenuise à mesure que l'on s'approche de Tivoli. A 15 kilomètres de l'arrivée, il ne fait plus l'ombre d'un doute qu'un regroupement général s'opérera. Pourtant, Adam Hansen trouve encore des ressources pour raviver la flamme. Il démarre du groupe de tête et tente de finir seul en tête cette longue étape en terres romaines. Mais l'arrivée en bosse est de trop pour le coureur australien, qui est happé lui aussi par le peloton à 2500 mètres du but. C'est donc un paquet massif qui
arpente les pourcentages les plus durs de la côte d'arrivée, pour ce qui constitue tout de même la cinquième arrivée en côte de ce Tour d'Italie depuis le départ de Sicile.

Et à nouveau, c'est l'Italien Leonardo Piepoli qui prend la course en main. Se présentant en tête du peloton, le grimpeur surdoué fait souffrir ses adversaires dans sa roue. Dévoué pour la cause de Riccardo Ricco, déjà lauréat d'une étape de ce genre dimanche dernier à Agrigente, Piepoli exécute à nouveau un excellent travail dans l'ascension finale, ce qui permet à son coéquipier d'aborder l'exercice particulier du sprint en côte dans les meilleures dispositions. Et si Danilo Di Luca tente de surprendre son monde en lançant le sprint de loin, Riccardo Ricco demeure vigilant et décidément très costaud. Opposé aux meilleurs spécialistes du genre, le jeune homme s'en va conquérir au sprint une deuxième victoire d'étape dans ce Tour d'Italie, précédant ses compatriotes Paolo Bettini (Quick Step), encore battu, et Davide Rebellin (Gerolsteiner).

Cette huitième étape apporte peu de bouleversements au classement général. Toutefois, grâce à son succès d'étape, Riccardo Ricco obtient des secondes de bonification et revient à 6 secondes seulement de Danilo Di Luca. Mais tout cela se passe encore loin de la tête de la hiérarchie, toujours dominée par le champion d'Italie Giovanni Visconti (Quick Step). Le jeune homme conserve le Maillot Rose de leader sur ses épaules et s'offre même un peu d'air en repoussant à nouveau son concurrent direct Matthias Russ (Gerolsteiner). Après avoir cédé 9 secondes au cours de l'étape d'hier,
l'Allemand abandonne cette fois 25 nouvelles secondes et voit de jour en jour ses chances de ravir le maillot de leader s'éloigner, avant la conclusion de la première semaine de compétition.

Demain dimanche, la neuvième étape se disputera entre Civitavecchia et San Vincenzo (218 km).

Classement 8ème étape :

1. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) les 208 km en 4h41'05" (44,6 km/h)
2. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
4. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) m.t.
5. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) m.t.
6. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) m.t.
7. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) m.t.
8. Domenico Pozzovivo (ITA, CSF Group-Navigare) m.t.
9. Paolo Savoldelli (ITA, LPR Brakes-Ballan) m.t.
10. Félix Cardeñas (COL, Barloworld) m.t.

Classement général :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 36h44'06"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 34 sec.
3. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 5'53"
4. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 7'27"
5. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'33"
6. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) à 7'36"
7. Felix Cardeñas (COL, Barloworld) à 7'46"
8. Alberto Contador (ESP, Astana) à 7'56"
9. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) à 8'11"
10. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) à 8'19"

Classement par points :

1. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) 69 pt
2. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 51 pt
3. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 42 pt
4. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) 42 pt
5. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) 39 pt
6. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) 39 pt
7. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 33 pt
8. Pavel Brutt (RUS, Tinkoff Credit Systems) s33 pt
9. Mark Cavendish (GBR, High Road) 32 pt
10. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 30 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 36 pt
2. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 19 pt
3. Félix Cardeñas (COL, Barloworld) 16 pt
4. Vasili Kiryienka (BLR, Tinkoff Credit Systems) 12 pt
5. Fortunato Baliani (ITA, CSF Group-Navigare) 9 pt
6. Alessandro Spezialetti (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
7. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
8. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) 3 pt
9. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
10. Rik Verbrugghe (BEL, Cofidis) 3 pt

Classement des jeunes :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 36h44'06"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 34 sec.
3. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'33"
4. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) à 8'19"
5. Chris-Anker Sorensen (DAN, Team CSC) à 8'55"
6. Morris Possoni (ITA, High Road) à 9'25"
7. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) à 9'30"
8. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 10'19"
9. Philip Deignan (IRL, Ag2r La Mondiale) à 11'21"
10. Matthew Lloyd (AUS, Silence-Lotto) à 11'40"

Classement par équipes :

1. CSF Group-Navigare (IRL) en 109h32'09"
2. Astana (LUX) à 31 sec.
3. Tinkoff Credit Systems (ITA) à 1'12"
4. Team CSC (DAN) à 2'13"
5. Quick Step (BEL) à 5'06"
6. LPR Brakes-Ballan (SUI) à 8'13"
7. Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli (VEN) à 12'08"
8. Liquigas (ITA) à 13'04"
9. Caisse d'Epargne (ESP) à 14'59"
10. Barloworld (GBR) à 15'10"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 14:27

En obtenant un deuxième succès d'étape dans le Giro, le jeune italien Riccardo Ricco (Saunier Duval-Scott) a comblé une partie de son retard sur Danilo Di Luca au classement général, puisqu'il a conquis les 20 secondes de bonification mises en jeu à Tivoli. "A dire vrai, je me sens super bien mais je n'étais pas certain de vouloir disputer la victoire aujourd'hui, a confié Riccardo Ricco une fois la ligne franchie. Mon directeur sportif Pietro Algeri m'a convaincu et m'a dit d'y aller, de faire le sprint pour gagner, surtout pour les 20 secondes de bonification. Toute l'équipe a fait, encore une fois, un formidable travail et, je me répète, Leonardo Piepoli est incroyable. C'est un grand homme." A présent, Riccardo Ricco n'accuse plus qu'un retard de six petites secondes sur l'Abruzzais Danilo Di Luca, premier des favoris au classement général.

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 14:27

Incroyable ce Ricco Exclamation

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 14:28

Les sprinters n'auront décidément pas été très gâtés en première semaine de course. Et finalement, l'absence d'Alessandro Petacchi sera presque passée inaperçue. A l'heure de boucler la première des trois semaines du Tour d'Italie, seules deux arrivées se sont conclues par un sprint massif. L'Italien Daniele Bennati (Liquigas) s'est imposé à Milazzo tandis que le Britannique Mark Cavendish (High Road) l'a emporté à Catanzaro. Avant une neuvième étape à nouveau propice aux finisseurs, plusieurs coureurs sont donc encore en reste. C'est le cas de l'Australien Robbie McEwen (Silence-Lotto), habitué à remporter chaque année une étape du Giro depuis 2003, mais aussi des Allemands Erik Zabel (Team Milram) et Robert Förster (Gerolsteiner).

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 14:29

Ce Tour d'Italie peut encore réserver bien des surprises. Inattendu à un tel niveau vendredi dans la montagne, l'Espagnol Alberto Contador (Astana) a vécu hier une journée sans. Il a chuté à mi-parcours dans la roue de ses compatriotes Ivan Velasco et Lander Aperribay (Euskaltel-Euskadi), lesquels se sont relevés avec de simples contusions. Attendu par ses coéquipiers, Alberto Contador a pu réintégrer le peloton après avoir consulté le médecin de la course. Les conséquences de sa chute ne seront pas importantes. Le dernier vainqueur du Tour de France souffre simplement d'écorchures au coude gauche. Mais cet incident rappelle que personne n'est à l'abri d'un mauvais coup du sort sur les routes d'une course aussi longue que le Tour d'Italie. Alberto Contador occupe la 8ème place du classement général à 7'56" de Visconti.

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 14:29

Contador, va mal, et il suffit de consulter les résultats .

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 19:42

Le peloton du Tour d'Italie a la tête aux vacances aujourd'hui. Voilà désormais une semaine que les coureurs sillonnent les routes de la péninsule, et la fatigue commence à se faire sentir. Aussi, la journée de repos qui se présentera demain arrive à point nommé. Les premières étapes de la course rose n'auront pas été sans dommages. Chaque jour, les favoris auront dû redoubler de vigilance pour éviter les nombreuses chutes inhérentes aux premières semaines de course des Grands Tours, et déjà montrer leurs aptitudes à l'emporter en étant mis à l'épreuve à l'occasion des nombreuses arrivées en côte (pas moins de cinq cette semaine !). A ce stade de la course, trois hommes ont fait forte impression : les Italiens Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) et Riccardo Ricco (Saunier Duval-Scott) et l'Espagnol Alberto Contador (Astana).

Voilà ce qu'on retire de cette première semaine, à l'aube d'une journée de repos qui annonce le début des grandes hostilités, avec un premier contre-la-montre individuel mardi puis l'avancée progressive vers les Dolomites, qui seront décisives à l'entame de la dernière semaine de compétition. Des puncheurs, des rouleurs, des grimpeurs... mais où sont donc passés les sprinters ? Depuis le début de ce Tour d' Italie, on n'a guère eu l'occasion de voir à l'œuvre les meilleurs finisseurs du peloton. Certes, Alessandro Petacchi n'a pas pris le départ pour les raisons que l'on sait, mais ses confrères du dernier kilomètre sont bien contraints de ronger leur frein depuis le début de la semaine, seuls l'Italien Daniele Bennati (Liquigas) et le Britannique Mark Cavendish (High Road) ayant pu s'exprimer en tout début de Tour d'Italie à Milazzo et Catanzaro.

Et puis, il y en a un autre qui est en train de passer à côté de ses objectifs. Maillot de champion du monde sur les épaules pour la deuxième fois de suite, le Toscan Paolo Bettini (Quick Step) avait annoncé vouloir gagner une étape au plus tôt pour tenter de ravir le Maillot Rose. Ca, son coéquipier sicilien Giovanni Visconti (Quick Step) s'en est chargé, mais pour ce qui est de la victoire d'étape, il manque chaque jour à Paolo Bettini le petit truc qui fait la différence. Car ce n'est pas faute de tourner autour. 9ème à Catanzaro, 5ème à Contursi Terme, 2ème à Tivoli, le double champion du monde souhaite plus que tout faire tourner la roue aujourd'hui alors que le peloton s'engage sur ses routes de Toscane pour la seule et unique fois de cette édition du Giro. La neuvième étape se dispute entre Civitavecchia et San Vincenzo (218 km).

Ricco, Sella et Bettini passent à l'attaque dans le final.

Sous un soleil radieux, deux hommes lancent les hostilités dès le départ. Le Français Mickaël Buffaz (Cofidis) et l'Ukrainien Yuriy Krivtsov (Ag2r La Mondiale), deux habitués des longs raids, s'échappent au 3ème kilomètre. Le peloton ne conteste pas l'assaut des deux attaquants, qui progressent donc avec aisance au cours de cette étape, leur avance maximale culminant à 10'40". Déjà échappé lundi entre Catania et Milazzo, le Français Mickaël Buffaz n'a décidément pas froid aux yeux. Mais comme lundi, son entreprise va être vouée à l'échec, les équipes de sprinters n'étant pas prêtes à laisser filer deux coureurs, pour une fois que le final de l'étape leur est favorable. Les grosses armadas se mettent donc au travail pour rattraper le temps perdu sur Mickaël Buffaz et Yuriy Krivtsov dans les 20 derniers kilomètres de course.

Mais ce Giro des plus incertains peut encore réserver des surprises. Dans une côte placée dans le final de l'étape, à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, trois coureurs parviennent à se dégager de la meute. A la grande stupéfaction des autres favoris, Riccardo Ricco tente de s'échapper en compagnie du porteur du Maillot Vert de meilleur grimpeur Emanuele Sella (CSF Group-Navigare)... et du double champion du monde Paolo Bettini. Il y a danger, c'est évident, mais le peloton ne tarde pas à s'en apercevoir et il accentue son effort à la poursuite des attaquants pour parvenir à un regroupement général. Cette fois, tout le monde est revu : Ricco, Sella et Bettini, mais aussi Buffaz et Krivtsov, qui s'inclinent après plus de 200 kilomètres d'échappée. C'est donc un sprint massif, comme annoncé, qui conclura cette étape.

Et s'il n'est pas parvenu à se dégager en prenant la roue de Riccardo Ricco, le Toscan Paolo Bettini a encore une carte à jouer dans le rush final. Bien placé, le champion du monde bondit dans le sillage de Daniele Bennati lorsque ce dernier déclenche le sprint. Le champion du monde remonte tout doucement son adversaire pour un sprint au coude à coude, mais Bennati résiste bien à Bettini et coupe la ligne le premier, pour quelques centimètres. Le sprinter remporte sa deuxième victoire d'étape dans ce Tour d'Italie, privant une fois de plus Paolo Bettini du succès tant convoité. Les autres sprinters, notamment Robbie McEwen (Silence-Lotto) et Erik Zabel (Team Milram), doivent se contenter des accessits, à nouveau incapables de peser dans le sprint. Le Maillot Rose, lui, demeure la propriété de Giovanni Visconti.

Demain lundi, journée de repos. La course reprendra mardi avec une dixième étape chronométrée entre Pesaro et Urbino (36 km).

Classement 9ème étape :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) les 218 km en 5h30'06" (39,6 km/h)
2. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) m.t.
3. Robbie McEwen (AUS, Silence-Lotto) m.t.
4. Erik Zabel (ALL, Team Milram) m.t.
5. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
6. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) m.t.
7. Mark Cavendish (GBR, High Road) m.t.
8. Tiziano Dall'Antonia (ITA, CSF Group-Navigare) m.t.
9. Julian Dean (NZL, Slipstream Chipotle-H30) m.t.
10. Alexandre Usov (BLR, Ag2r La Mondiale) m.t.

Classement général :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 42h14'16"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 34 sec.
3. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 5'53"
4. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) à 7'27"
5. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) à 7'32"
6. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'33"
7. Felix Cardeñas (COL, Barloworld) à 7'46"
8. Alberto Contador (ESP, Astana) à 7'56"
9. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) à 8'11"
10. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) à 8'15"

Classement par points :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) 80 pt
2. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) 69 pt
3. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) 59 pt
4. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 44 pt
5. Danilo Di Luca (ITA, LPR Brakes-Ballan) 42 pt
6. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) 42 pt
7. Mark Cavendish (GBR, High Road) 41 pt
8. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) 39 pt
9. Robert Förster (ALL, Gerolsteiner) 34 pt
10. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 33 pt

Classement de la montagne :

1. Emanuele Sella (ITA, CSF Group-Navigare) 37 pt
2. Gabriele Bosisio (ITA, LPR Brakes-Ballan) 19 pt
3. Félix Cardeñas (COL, Barloworld) 16 pt
4. Vasili Kiryienka (BLR, Tinkoff Credit Systems) 12 pt
5. Fortunato Baliani (ITA, CSF Group-Navigare) 9 pt
6. Alessandro Spezialetti (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
7. Daniele Pietropolli (ITA, LPR Brakes-Ballan) 5 pt
8. Luis-Felipe Laverde (COL, CSF Group-Navigare) 3 pt
9. David Loosli (SUI, Lampre) 3 pt
10. Yuriy Krivtsov (UKR, Ag2r La Mondiale) 3 pt

Classement des jeunes :

1. Giovanni Visconti (ITA, Quick Step) en 42h14'16"
2. Matthias Russ (ALL, Gerolsteiner) à 34 sec.
3. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Scott) à 7'33"
4. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) à 8'15"
5. Chris-Anker Sorensen (DAN, Team CSC) à 8'55"
6. Morris Possoni (ITA, High Road) à 9'25"
7. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Silence-Lotto) à 9'30"
8. Mauricio Soler (COL, Barloworld) à 10'19"
9. Philip Deignan (IRL, Ag2r La Mondiale) à 11'21"
10. Matthew Lloyd (AUS, Silence-Lotto) à 11'40"

Classement par équipes :

1. CSF Group-Navigare (IRL) en 126h02'31"
2. Astana (LUX) à 35 sec.
3. Tinkoff Credit Systems (ITA) à 1'12"
4. Team CSC (DAN) à 2'17"
5. Quick Step (BEL) à 5'06"
6. LPR Brakes-Ballan (SUI) à 8'17"
7. Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli (VEN) à 12'08"
8. Liquigas (ITA) à 13'04"
9. Caisse d'Epargne (ESP) à 14'59"
10. Barloworld (GBR) à 15'18"

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Dim 18 Mai - 19:43

Bonne présence des AG2R's mais pas de victoire à la clef .

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Lun 19 Mai - 12:35

Vainqueur au sprint pour la deuxième fois depuis le départ du Giro, Daniele Bennati (Liquigas) a refait sa course à l'arrivée. "Je dois un grand merci à l'équipe, qui a réalisé un gros travail pour ramener le peloton sur les échappés. Notre objectif, sur ce Giro, est la victoire finale, mais voir mes leaders Vincenzo Nibali et Franco Pellizotti se sacrifier pour moi me va droit au cœur. Dans le sprint, j'ai saisi l'instant en suivant le mouvement d'Oscar Gatto. Puis j'ai vu Paolo Bettini arriver pleine balle dans mon dos. Lorsqu'il est remonté à ma hauteur, j'ai eu quelques sueurs, mais à la fin tout s'est éclairci. J'espère maintenant ne pas trop souffrir dans la montagne qui arrive. Je regrette toutefois qu'il n'y ait pas d'arrivée en ligne à Milan cette année, car j'aurais bien aimé m'y imposer après avoir conquis Paris sur le Tour et Madrid sur la Vuelta."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Lun 19 Mai - 12:35

La neuvième étape du Giro aura de nouveau été marquée par de nombreuses chutes. Hier, l'Espagnol Bingen Fernandez (Cofidis) a dû quitter le peloton après être tombé dans la descente d'une côte située à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Il s'est fracturé la clavicule droite et a été transporté dans un hôpital proche de San Vincenzo. D'autres incidents du genre ont été recensés au cours de l'étape. L'Italien Filippo Savini (CSF Group-Navigare) a été évacué sur civière avec d'importantes plaies. Mais le coureur ne souffre finalement que de traumatismes et contusions au visage, à la cuisse et aux genoux, aucune fracture n'ayant été révélée par les radios. Deux autres coureurs ont été accidentés mais ont pu rallier l'arrivée dans les délais, l'Italien Eros Capecchi (Saunier Duval-Scott) et l'Autrichien Christian Pfannberger (Barloworld).

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Paolo Bettini

Message par Rémi le Lun 19 Mai - 12:35

Ca ne veut décidément pas sourire pour Paolo Bettini (Quick Step) cette saison. Le Toscan court toujours depuis un premier succès depuis sa victoire à Stuttgart l'été dernier. Sur ses routes, hier, le champion du monde a tout tenté, s'échappant à moins de 20 kilomètres de l'arrivée avant de rentrer dans le rang et de disputer le sprint pour finir encore 2ème. "J'arrive à finir avec les plus rapides mais je suis encore battu, a constaté Paolo Bettini. J'ai tenté de partir en échappée mais Riccardo Ricco m'a tout de suite accompagné, ce qui condamnait ma tentative. Mais c'était mieux ainsi parce que c'était du suicide que de partir à deux ou trois. J'espérais seulement pouvoir lancer un bon petit groupe de coureurs puis m'imposer au sprint, mais ça n'a pas marché." Seul motif de satisfaction pour Paolo Bettini, Giovanni Visconti a conservé son Maillot Rose.

(source: www.velo101.com)

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Lun 19 Mai - 12:36

Au terme de la première semaine de course, et tandis que les coureurs savourent aujourd'hui une première journée de repos, l'heure est aux premiers bilans. Des favoris, l'Abruzzais Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) occupe le premier rang, quatrième à 7'27" du Maillot Rose. Le vainqueur sortant possède ainsi 6 secondes d'avance sur Riccardo Ricco (Saunier Duval-Scott), 29 secondes d'avance sur Alberto Contador (Astana), 44 secondes d'avance sur Franco Pellizotti (Liquigas), 48 secondes d'avance sur Vincenzo Nibali (Liquigas). Les autres évoluent au-delà de la minute : Paolo Savoldelli (LPR Brakes-Ballan) à 1'03", Leonardo Piepoli (Saunier Duval-Scott) à 1'11", Andreas Klöden (Astana) 1'12", Gilberto Simoni (Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli), Levi Leipheimer (Astana) et Denis Menchov (Rabobank) à 1'46", 1'47" et 1'49".

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Mar 20 Mai - 18:37

Inattendu à un tel niveau vendredi dernier vers Perscocostanzo, l'Espagnol Alberto Contador (Astana) se présente comme l'un des favoris du Giro avant la première épreuve chronométrée. Or, une mauvaise chute samedi pourrait s'avérer lourde de conséquences pour le Madrilène. Hier, Contador a profité de la journée de repos pour faire évaluer ses blessures. Et il s'avère qu'il souffre d'une fissure de la tête du radius gauche, sur le haut du poignet. L'Espagnol devra poursuivre le Tour d'Italie le poignet bandé. "Gagner un Grand Tour exige un travail très dur, de la chance et la santé, a rappelé
Alberto Contador sur la côte adriatique. Cette petite fracture va compliquer ma route pour Milan. Mais je suis motivé et je continuerai à lutter malgré la douleur. J'ai de meilleures sensations au fil des jours et je suis un dur au mal."

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Mar 20 Mai - 18:38

Avec deux victoires d'étapes en poche, l'Italien Riccardo Ricco (Saunier Duval-Scott) se présente comme l'un des hommes à battre cette année dans le Tour d'Italie. Considéré comme le grand favori de cette édition du Giro, le jeune homme a fait le point avec la presse hier, ne cachant pas son optimisme. "Je me suis amélioré en contre-la-montre par rapport à l'année passée mais je ne peux pas dire comment les choses vont se passer, a déclaré Ricco. Je serais content de ne pas perdre plus de deux minutes sur Klöden mais je dois faire attention à Di Luca. Le chrono va être une étape décisive pour la plupart des coureurs mais pas pour moi. La montagne va arriver. Je me sens assez en forme pour y rattraper le retard. Je serai à l'attaque dès que je le pourrai. Di Luca est peut-être moins en forme que l'an passé... ou je suis peut-être un peu mieux !"

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Rémi le Mar 20 Mai - 18:38

En tête des favoris au terme de la première semaine de course, l'Italien Danilo Di Luca (LPR Brakes-Ballan) continue de craindre l'Allemand Andreas Klöden (Astana), vainqueur sortant du Tour de Romandie mais resté discret ces derniers jours. "Je signerais volontiers pour ne pas perdre plus de 90 secondes sur Klöden qui, pour moi, reste l'homme à battre dans la course, a annoncé Danilo Di Luca lors de sa conférence de presse. C'est un contre-la-montre qui n'est pas difficile : il est extrêmement difficile. Mais je pense aussi que les écarts ne seront pas aussi importants qu'attendus." Le dernier vainqueur du Giro a effectué une reconnaissance du parcours hier dans la matinée. Il a admis avoir effectué une sortie de 80 kilomètres. Au cours de la première semaine de course, Danilo Di Luca a déjà pris 1'12" à Andreas Klöden.

(source: www.velo101.com)

_________________
Contact (commercial ou autres) : actucycle.forum@gmail.com
Quelques rappels importants :
- Vous êtes sur un lieu public ;
- Vos messages sont enregistrés sur le forum pour une durée indéterminée ;
- Modérateurs et Administrateurs servent à la bonne ambiance du forum et pas forcément à faire la police.

Rémi
Fondateur'cycle


Masculin
Nombre de messages : 15954
Utilité du membre : 25
Points : 13637
Date d'inscription : 03/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actu Giro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum